L'actualité sportive

Un apprentissage à la dure pour Dak Prescott
le 17 janvier 2017 à 01:49
Un apprentissage à la dure pour Dak Prescott
FRISCO, Texas - Dak Prescott a tenté de négocier la durée de sa deuxième rencontre en moins de 24 heures avec les journalistes après avoir subi un douloureux revers en éliminatoires pour la première fois de sa jeune carrière. Le quart-arrière recrue des Cowboys de Dallas a demandé à quelqu'un de choisir le nombre de questions, et lorsqu'il s'est rendu compte qu'il y en aurait trop, Prescott a suggéré son numéro d'uniforme, le 4, et s'est mis à rire. Prescott et son coéquipier recrue Ezekiel Elliott, le meilleur joueur de la NFL au chapitre des gains au sol, peuvent comprendre ce que Tony Romo et Jason Witten ont ressenti pendant plusieurs années en tentant de mettre fin à une disette de 21 ans sans titre du Super Bowl pour la concession qui en totalise cinq. Ce sera aux jeunes vedettes de mettre fin à cette léthargie après qu'ils eurent démontré beaucoup de détermination dans un revers de 34-31 face aux Packers de Green Bay. « Ce fut une occasion ratée, parce que cette équipe ne sera pas entièrement de retour, ce ne sera pas la même, a indiqué Prescott, qui est devenu le premier quart recrue à décocher trois passes de touché dans un match éliminatoire. Mais pour cette organisation, la jeunesse de cette équipe représente quelque chose sur quoi bâtir. Nous allons nous améliorer. Nous allons avoir plusieurs autres chances. » Les Cowboys ont revécu la déception de 2007, lorsqu'ils étaient les favoris dans l'Association nationale avec une fiche de 13-3 et qu'ils se sont inclinés contre les Giants de New York en deuxième ronde. Il s'agissait d'un cinquième revers de suite en série de section pour les Cowboys depuis 1996, l'année où ils ont gagné leur dernier Super Bowl. La défensive des Cowboys a fait le travail cette saison aux côtés d'une des meilleures lignes offensives de la NFL. Mais les Cowboys n'ont pu freiner Aaron Rodgers, tout comme il y a deux ans alors qu'ils s'étaient inclinés lors d'un voyage à Green Bay. « Je suis encouragé à court terme, plus que je ne l'étais en 2007, a expliqué le propriétaire et directeur général Jerry Jones. Je ne crois pas que je suis optimiste. » Il n'y aura pas beaucoup de travail à faire en attaque une fois que les Cowboys décideront quoi faire avec Romo, qui devrait être échangé ou libéré. Prescott a une fois de plus démontré sa supériorité en aidant les Cowboys à combler un déficit de 18 points au deuxième quart et un autre de 15 points au dernier quart. Prescott et Elliott ont trois autres années à écouler à leur contrat de recrue et ils s'avéreront des aubaines s'ils poursuivent dans la même veine. « Je suis fier de ces gars, a indiqué Witten. Plusieurs d'entre eux sont jeunes. Pour eux, de jouer comme ça, ce n'est pas facile à faire. Il y a beaucoup d'éléments sur lesquels bâtir. »
 
6489 résultats pour Allemagne