L'actualité sportive

Une défaite amère qui servira de motivation
le 26 mai 2017 à 02:11
Une défaite amère qui servira de motivation
ANAHEIM, Calif. - Ryan Kesler et Kevin Bieksa, des Ducks, ont confié avoir subi leur revers le plus douloureux dans le hockey quand Anaheim a été éliminé en finale de l'Ouest par les Predators de Nashville, lundi. Voilà qui frappe venant de vétérans qui étaient coéquipiers avec les Canucks quand Vancouver s'est incliné en match ultime devant Boston, en 2011. Les Ducks ont ramassé leurs effets personnels, jeudi, le regret d'une occasion ratée cohabitant avec la fierté de s'être rendu si loin. La défaite dans le match numéro six à Nashville est dure à absorber, mais les Ducks espèrent que l'expérience acquise les aidera à retourner vers les plus hauts sommets. « Espérons que l'équipe va rester la même en bonne partie, a dit Kesler. J'ai rarement fait partie d'un groupe aussi spécial. C'est une fin amère, mais nous avons déjà hâte à la prochaine saison. Ce n'était pas dans les cartes d'aller plus loin cette année. C'est le revers le plus difficile à avaler que j'ai vécu en carrière. Ça fait encore mal. Je pense que ça va être une grande source de motivation pour nous. » Les Ducks ont remporté un cinquième titre de section de suite, puis ils ont atteint la finale de l'Ouest pour la deuxième fois en trois ans. Ils ont toutefois été vaincus par des Predators qui ont brisé l'impasse au troisième vingt lors des deux derniers matches. « La différence entre gagner ou perdre est tellement mineure, a dit Kesler, auteur de 22 buts en saison régulière, mais d'un seul en séries. Il faut que beaucoup de choses tournent en notre faveur - les punitions, les rebonds, les blessures. Je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit que nous aurions pu faire d'une autre manière, à part marquer plus souvent et remporter plus de matchs. » Les défenseurs Hampus Lindholm et Sami Vatanen doivent subir des opérations à l'épaule, ce qui devrait leur faire rater le début de la prochaine campagne. Pour Lindholm, on parle d'une absence de quatre à cinq mois. Vatanen va manquer à l'appel plus longtemps, a confié le directeur général Bob Murray. Ils ont été blessés au cours des séries mais sont restés dans la formation. Patrick Eaves et le gardien réserviste Jonathan Bernier sont parmi ceux se dirigeant vers l'autonomie. Ils savent qu'ils ont peut-être donné leurs derniers coups de patins avec les Ducks. « Quand une porte se ferme, une autre s'ouvre pour qu'elqun d'autre, a dit l'entraîneur Randy Carlyle. C'est un peu cruel de le décrire comme ça, mais c'est une réalité du sport. » Rakell, Jakob Silfverberg, Nick Ritchie, Josh Manson, Brandon Montour et Shea Theodore sont de dynamiques et talentueux jeunes joueurs. Ils semblent en voie de percer, tout comme Jacob Larsson, Sam Steel et Max Jones. « Nous avons des vétérans mais aussi de très bons jeunes joueurs, a dit Murray. Et d'autres sont en route. Nous sommes en bonne position pour aller de l'avant. Certains jeunes sont encore loin d'approcher de leurs meilleures années, alors il faut tenir compte de ça et être un peu plus patients. »
1840 résultats pour Algérie