Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Pogba marque; Man U assomme Leicester
le 24 septembre 2016 à 17:56
Pogba marque; Man U assomme Leicester
MANCHESTER, Royaume-Uni - Pendant que Manchester United remplissait le filet adverse à Old Trafford samedi, Wayne Ronney ne pouvait qu'applaudir sur le banc des réservistes. Et il pourrait bien devoir s'habituer à son nouveau rôle. Rooney a été laissé de côté pour le match face au champion en titre, Leicester, la plus importante décision de Jose Mourinho depuis son arrivée à Old Trafford. Cette décision lui a souri puisque Manchester United l'a emporté 4-1 et que le remplaçant de Rooney, Juan Mata, a trouvé le fond du filet. Mourinho a déclaré vendredi que son capitaine n'était plus le même joueur depuis qu'il a été critiqué pour sa tenue dans l'uniforme de l'Angleterre face à la Slovaquie dans un match de qualification de la Coupe du monde, au début du mois de septembre. Outre quelques matchs de repos occasionnels, Rooney n'avait pas été laissé de côté par Manchester United depuis un match face à Stoke City en milieu de saison dernière. Avant ce match, Alex Ferguson l'avait cloué au banc pour les trois derniers matchs de son long règne d'entraîneur en 2013. L'attaquant de 30 ans a inscrit un but en huit matchs pour Manchester United et pour son pays, cette saison. « Mon capitaine est mon capitaine, a déclaré Mourinho. S'il est sur le terrain, s'il est à domicile, il est mon capitaine. Ce n'est pas un problème." Mourinho a déclaré que la décision de laisser Rooney de côté était tactique plutôt qu'une conséquence de sa forme décevante. « Nous pensions aujourd'hui qu'avec la manière dont ils défendent, selon le profil de leurs défenseurs, que la meilleure solution pour nous était de faire confiance à deux joueurs rapides (Marcus Rashford et Jesse Lingard) et à Mata dans une position où il pouvait interagir avec les jeunes, a expliqué l'entraîneur. Ça s'est bien passé. » Mourinho avait déclaré à sa première conférence de presse qu'il allait seulement utiliser Rooney en tant que buteur ou comme milieu central. Rooney a de la forte compétition à ces positions alors que Zlatan Ibrahimovic et Rashford lui sont préférés comme buteurs et que Henrikh Mkhitaryan, Paul Pogba et Mata sont des options au poste de milieu central. L'Anglais a fait une brève apparition en entrant dans le match à la 83e minute sous les applaudissements et a joué sur le flanc gauche.  Manchester City impérial Qui peut les battre? Au Pays de Galles, Agüero a fêté son retour de suspension avec deux buts qui prolongent la marche impériale des "Citizens".

Les hommes de Pep Guardiola ont bien été retardé une période par Swansea, Llorente (13) répondant immédiatement à l'ouverture du score d'Agüero (9), mais cela n'a pas suffi pour empêcher les Mancuniens de s'adjuger une sixième victoire en autant de journées. Agüero a remis City devant sur penalty (65), puis Sterling (77) a scellé le succès des siens. Sans trembler le moins du monde.

Guardiola et ses "Citizens", très détendus en fin de match, peuvent maintenant se tourner vers la Ligue des champions sûrs de leur force à quatre jours de leur 2e match, contre le Celtic Glasgow mercredi.

Pour les "Swans", cette nouvelle défaite, assortie d'une 15e place, rapproche un peu plus l'entraîneur italien Francesco Guidolin de la sortie.

Liverpool décolle Tottenham tient aussi le rythmeLes "Reds" se sont bien amusés face à un promu Hull, réduit à dix à la 29e minute (5-1). Lallana (17),  Mané (36),  Coutinho (52) et deux penalties de Milner (30, 71) ont permis à Liverpool de remporter leur troisième match de suite en championnat.

Les hommes de Jürgen Klopp sont désormais troisièmes, à égalité de points (13) avec leurs voisins d'Everton, défait à Bournemouth (1-0). La saison dernière, après six journées, les Reds de Brendan Rodgers n'avaient marqué que trois buts. Avec Klopp, ils en sont déjà à 16!

Du côté des "Spurs", Son Heung-min a encore fait des merveilles. Auteur de deux superbes buts, l'un du gauche (7), l'autre du droit (23), il a fait oublier l'absence de Kane, blessé à une cheville, contre Middlesbrough (2-1).

Grâce à ce nouveau doublé du Sud-Coréen, à deux doigts de partir cet été, Tottenham profite de la chute d'Everton pour grimper à la deuxième place (14 pts) à quatre longueurs de "City". De quoi aborder sereinement le déplacement au CSKA Moscou, mardi en Ligue des champions. Même sans Kane.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion