Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Trahan-Perreault et Smith-Desrosiers près du top-10
le 24 septembre 2016 à 22:11
Trahan-Perreault et Smith-Desrosiers près du top-10
Plusieurs Québécois étaient en action samedi à l’Open de Hambourg, en Allemagne. Les meilleurs athlètes des quatre coins du globe sont réunis à ce neuvième tournoi de Karaté 1-Premier League afin de se préparer pour le Championnat du monde qui aura lieu en Autriche à la fin du mois d’octobre. Trahan-Perreault 11e en kata Vendredi, Daphné Trahan-Perreault a terminé 11e de l’épreuve individuelle de kata. Elle a d’abord perdu 5-0 contre l’Italienne Viviana Bottaro. Au repêchage, l’athlète de Terrebonne s’est imposée 5-0 face à la Colombienne Diana Carolina Benjumea Hernandez, mais s’est fait éliminer par l’Espagnole Gema Morales. En équipe, Trahan-Perreault ainsi que les sœurs Hidemi Tammy et Sumi Uchiage se sont fait montrer la porte de sortie à leur seul et unique affrontement. Les Espagnoles Margarita Morata Martos, Gema Morales et Paula Rodriguez Nieto ont gagné 5-0. Bonne pratique en kumite féminin Dans la catégorie kumite -55 kg, la Sherbrookoise Tina Smith-Desrosiers s’est imposée 3-0 samedi contre l’Allemande Esma Yilmaz puis a gagné au drapeau après avoir terminé à égalité 0-0 face à l’Égyptienne Israa Abdelkader. Smith-Desrosiers a poursuivi son parcours et a remporté 1-0 contre la Russe Anastasia Kuznetcova avant de finir un autre affrontement 0-0 et de perdre au drapeau face à la Japonaise Sara Yamada, future médaillée de bronze. « Je n'ai pas de rang officiel. C'est certain que j'aurais aimé me rendre plus loin, mais je suis satisfaite de ma performance. Mon objectif était de me battre à mon meilleur, peu importe qui était devant moi. Je crois l'avoir atteint pour la majeure partie du tournoi. Je me sentais bien! J'ai réussi à exécuter mes plans de match et garder mon focus tout au long de la division », a commenté la karatéka de 25 ans. Kamille Desjardins (-61 kg), de L’Ange-Gardien, a commencé avec une victoire de 3-0 face à la Grecque Aikaterini Plastraki. Elle a ensuite terminé à égalité 0-0 contre la Croate Ana Lenard, mais a remporté le combat par décision. La Québécoise de 24 ans a finalement perdu 1-0 devant l’Égyptienne Hoda Moshraf. En raison d’une blessure, cette dernière a perdu son match pour se rendre en finale, ce qui a empêché Desjardins de se rebâtir pour la troisième place. « J'ai perdu contre cette fille, mais j’étais certaine que j'aurais pu la battre. J'ai eu plusieurs opportunités de marquer et je les ai pris, mais je n'ai pas eu les arbitres de mon côté pour aller chercher les points. C’était quand même un bon match. » Selon Desjardins, c’est de bon augure en vue du Championnat du monde. « J’avais le contrôle et je sentais super bien mes combattantes. Mon objectif de performance était de réussir à être présente sans douter dans mes combats et c'est ce que j’ai fait. C'est un bon feeling à un mois des mondiaux. » La Gatinoise Marianne Boulé (-68 kg) s’est fait éliminer d’entrée à son premier combat contre la Finlandaise Titta Keinanen par la marque de 5-0. Nicolas Bisson satisfait de son parcours en kumite Le Gatinois Nicolas Bisson a fini son tournoi avec une fiche d’une victoire et deux défaites dans la catégorie kumite -60 kg. Il a gagné 3-0 contre l’Arménien Erik Gevorgyan puis a perdu 1-0 contre le Brésilien Douglas Brose. « Au premier combat, je ne me sentais pas à mon meilleur. Je crois que je n'étais pas encore allumé à 100 %, mais ç’a bien été quand même! Au deuxième match, j’étais très content de ma performance parce que c'était contre le champion du monde de ma catégorie. Je sens vraiment que j'ai tout donné et que j'ai fait un bon combat. » Au repêchage, Bisson n’a pas été en mesure de se défaire de l’Italien Angelo Crescenzo, ce qui l’a relégué en 11e place. « Ça a été un bon combat assez serré, mais j'étais un peu plus hésitant. Je n'ai donc pas profité des occasions qui se sont ouvertes à moi et j'ai perdu 0-0 (0-5 aux drapeaux). » Le Montréalais Patrice Boily-Martineau (-75 kg) a quant à lui gagné 1-0 contre le Saoudien Khalid Alshaikhi puis s’est incliné 1-0 face au Taïwanais Hsu Wei-chun. Chez les -67 kg, le frère de Nicolas, Jean-Sébastien, a perdu son seul combat du jour contre l’Italien Giuseppe Cartelli par la marque de 3-0. Carl Rodrigue, de Sainte-Julie, a connu le même parcours avec une défaite de 3-0 face au Russe Artur Gasanov. Dimanche, les épreuves de kumite se poursuivront avec Camélie Boivenue (+68 kg) et Guillaume Tremblay (-84 kg).

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion