Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Le racisme pris « très au sérieux » par la FIFA
le 26 septembre 2016 à 16:52
Le racisme pris « très au sérieux » par la FIFA
MANCHESTER, Royaume-Uni - La secrétaire générale de la FIFA Fatma Samoura a insisté pour dire que la lutte contre le racisme continue d'être pris « très au sérieux », malgré l'abolition de son groupe de travail visant à lutter contre la discrimination dans le monde du football. L'Associated Press a révélé, dimanche, que ce groupe de travail a été démantelé car la FIFA a informé ses membres que sa mission avait été remplie après trois ans. « Le groupe de travail avait un mandat très spécifique qui, à notre connaissance, a été pleinement rempli, a déclaré Samoura dans le cadre du congrès Soccerex. Ses recommandations ont maintenant été transformées en un programme très musclé. » Samoura est devenue en mai la première femme de l'organisation et première cadre supérieur africaine de la FIFA dans le cadre du remaniement opéré par Gianni Infantino. L'ancienne fonctionnaire sénégalaise des Nations-Unies a déclaré que sa « présence ici est un témoignage fort que pour la FIFA, c'est la politique de tolérance zéro » sur la discrimination. Répondant aux critiques faisant suite à la dissolution du groupe de travail, Samoura a répliqué: "Nous pouvons vivre avec les perceptions, mais nous prenons très au sérieux notre rôle dans la lutte contre la discrimination." Avant l'allocution de Samoura à ce congrès, un politicien britannique a critiqué la décision de démanteler le groupe de travail à la lumière des préoccupations sur le racisme dans les stades en Russie. Plus tôt ce mois-ci, l'UEFA, qui supervise le football européen, a ordonné au club russe de Rostov de fermer une section de son stade pour son match de la Ligue des champions contre le PSV Eindhoven, mercredi, en guise de sanction pour le comportement raciste de ses partisans.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion