Fil infos
 
 
 
 
Allardyce sélectionneur piégé et débarqué après seulement 67 jours !
le 27 septembre 2016 à 21:10
Le football anglais n'avait certainement pas besoin d'un tel psychodrame. Sam Allardyce n'est plus le sélectionneur de la sélection nationale après rupture de son contrat par consentement mutuel, annonce ce mardi soir la Fédération anglaise (FA). L'ancien coach de Bolton avait succédé à Roy Hodgson, contraint à la démission après l'échec des "Trois Lions" en 8e de finale du dernier Euro face à la modeste équipe d'Islande (1-2). Mais seulement 67 jours, et un seul match dirigé, plus tard, Allardyce est à son tour poussé vers la sortie après la publication d'une vidéo du Daily Telegraph. A 61 ans, ce vieux briscard de la Premier League, passé également par Newcastle, West Ham ou Sunderland, s'est fait piéger comme un débutant, victime d'une technique éprouvée par la presse tabloïd.   Le technicien a ainsi été filmé en caméra cachée par des journalistes du quotidien en quêtant sur la corruption dans le football outre Manche. Une vidéo publiée sur le site du Telegraph dans laquelle Allardyce explique sans se méfier comment "contourner" les règles des transferts en vigueur dans la Premier League, concernant notamment la question de tierce propriété (TPO). Et c'est en toute décontraction qu'Allardyce se déclare prêt à se rendre à Singapour et/ou à Hong Kong afin d'y vendre ses services, moyennant la coquette somme de 400 000 livres sterling (environ 461 000 euros).  Dans un communiqué, la FA entérine cette destitution et annonce l'intérim de Gareth Southgate, en charge des Espoirs, pour les quatre prochains matches de la sélection anglaise.  Statement on The FA's decision to part company with @England manager Sam Allardyce: pic.twitter.com/WKQiMdMw4J— The FA (@FA) 27 septembre 2016

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion