Fil infos
 
 
 
 
En audition pour jouer à la gauche de Weber?
le 28 septembre 2016 à 21:57
En audition pour jouer à la gauche de Weber?
BROSSARD, Qc - Si Mike Babcock semble enclin à garder les défenseurs de leur côté naturel, du moins si l'on se fie à son récent passé à la tête d'équipes nationales, Michel Therrien donne l'impression d'être ouvert à tenter le contraire avec au moins un membre de sa brigade défensive. Jeff Petry, un droitier, a passé la séance d'entraînement de mercredi à la pointe gauche. Il n'en fallait pas plus pour que les médias se demandent si l'entraîneur-chef du Canadien compte faire du défenseur américain le futur partenaire d'un autre droitier, Shea Weber, lorsque celui-ci mettra les pieds à Montréal. « On va laisser aller les choses, voir comment il se sent, s'il est à l'aise. Éventuellement, on va prendre des décisions. Ça fait partie de l'une des solutions à l'interne », a répondu Therrien, sans en dire davantage. Comme tout bon joueur qui obéit aux directives de ses patrons et qui veut aider son équipe à accumuler les victoires, Petry s'est prêté à l'exercice mercredi matin aux côtés de Zach Redmond, un autre défenseur qui tire de la droite. « On m'a demandé de me déplacer du côté gauche pour voir comment je me sens. Je ne fais que ce que l'on me demande, et la décision appartiendra au personnel d'entraîneurs. « Ce serait une belle opportunité de jouer avec un gars comme lui, a ajouté Petry en parlant de Weber. Si l'équipe croit qu'il s'agit de la meilleure solution pour aider l'équipe, c'est certain que je serai prêt à le faire. Petry ne savait pas trop quand il avait joué ses derniers matchs du côté opposé. « Ça remonte peut-être à l'époque où je jouais chez les juniors. Ça fait longtemps. « Il y a des ajustements à apporter quand vous recevez une passe de votre côté naturel plutôt que du revers, mais il y a aussi des avantages. Il s'agit de voir pendant les entraînements quelles sont les facettes sur lesquelles travailler », estime Petry. Une première? À la veille d'un troisième match préparatoire en quatre soirs, celui-là contre les Sénateurs d'Ottawa jeudi au Centre Bell, 25 joueurs se sont entraînés au sein du groupe principal. Dans cette liste se trouvaient les attaquants Max Pacioretty et Tomas Plekanec, ainsi que le défenseur recrue Mikhail Sergachev. Michael Condon et Charlie Lindgren étaient les deux gardiens. Rencontré dans le vestiaire, Sergachev ignorait encore s'il allait être dépêché dans la mêlée jeudi. Mais de la façon dont a ensuite parlé Michel Therrien, ça devrait être le cas. « C'est un rêve que d'enfiler le chandail et jouer mon premier match au Centre Bell », a admis Sergachev, qui s'est entraîné en compagnie de Mark Barberio. Quant à Pacioretty, il avait retrouvé Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher, pendant que Plekanec pivotait un trio complété par Artturi Lehkonen et Chris Terry. Ce dernier, un ailier droit de 27 ans, a été embauché à titre de joueur autonome en juillet après six saisons dans l'organisation des Hurricanes de la Caroline. L'an dernier, en 68 matchs dans la LNH, il a obtenu huit buts et trois aides et présenté un différentiel de moins-12. Fiore retranché Après l'entraînement, le Canadien a annoncé qu'il avait retourné l'attaquant Giovanni Fiore aux Screaming Eagles du Cap-Breton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Invité au camp, Fiore n'a participé à aucun des deux matchs hors-concours du Canadien, ni même aux rencontres intra-équipe. Le Canadien compte toujours 60 joueurs au camp d'entraînement, incluant Weber et le gardien Carey Price. Les défenseurs Andrei Markov et Alexei Emelin se sont prêtés aux examens médicaux et physiques mercredi et devraient s'entraîner avec leurs coéquipiers jeudi matin.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion