Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Natation : Oleksiak et Rivard honorées
le 1 octobre 2016 à 02:46
Natation : Oleksiak et Rivard honorées
TORONTO — Natation Canada a honoré certains des meilleurs athlètes de son histoire vendredi, reconnaissant les accomplissements de 2016 et les années de travail accompli. Dans le cadre du 2e Congrès annuel de la natation canadienne en partenariat avec l’Association canadienne des Entraineurs et des Inscrutcteurs de natation, plusieurs récompenses ont été décernées aux nageurs, entraineurs et bénévoles qui ont ayant contribué à l’une des saisons olympiques et paralympiques les plus fructueuses de son histoire. L’athlète de 16 ans, Penny Oleksiak a été nommée nageuse de l’année à la suite de ses premiers Olympiques historiques. La Torontoise s’est hissée au rang de superstar internationale après avoir remporté quatre médailles, dont une d’or avec un record olympique au 100 m libre, tout en devenant la Canadienne la plus décorée en une édition des Jeux d’été. C’est la 2e année où la récipiendaire est la plus jeune membre de l’équipe nationale, l’an dernier, l’honneur a été décerné à Emily Overholt de West Vancouver. Du côté paralympique, Aurélie Rivard de St-Jean-sur-Richelieu, Que. a reçu le même honneur pour la 3e année consécutive. Également médaillée à quatre reprises, dont trois fois en or, la nageuse de 20 ans a battu les records du monde en aux 50 m et 400 m libre S10, tout en se taillant un nom pour elle-même à Rio. Il s’agissait de sa 2e participation aux Jeux paralympiques, après avoir remporté l’argent au 400 m libre à Londres. Nicolas-Guy Turbide de Québec a été nommé paranageur de l’année grâce à sa médaille de bronze paralympique au 100 m dos S13. À 19 ans, le nageur souffrant d’une déficience visuelle a été le premier nageur canadien à briser la barrière d’une minute dans cette course, abaissant son propre record des Amériques. Il a aussi terminé en 8e position au 50 m libre. Santo Condorelli de Kenora, Ont., et le natif de Moose Jaw, Sask., Richard Weinberger, qui s’entraine avec le Centre de haute performance — Vancouver, ont aussi été honoré. La recrue de 21 ans, Santo Condorelli a reçu le prix de nageur de l’année grâce à sa 4e place au 100 m libre et son nouveau record canadien au 100 m papillon. Weinberger, 26 ans, vétéran du programme d’eau libre, a terminé 17e à l’épreuve du marathon olympique de natation à Rio. C’est la 6e année consécutive que Weinberger remporte le prix dans la catégorie d’eau libre. Plus tôt dans la journée, la présidente de Natation Canada Cheryl Gibson a présenté le trophée du Président à Ryan Cochrane (Victoria, C.-B.) et Benoît Huot (Longueuil, Qué.) pour leur rôle d’ambassadeur autant dans la piscine qu’à l’extérieur. Le trophée du président est remis à la discrétion du président afin de reconnaitre les personnes ayant eu un impact important sur le développement et le potentiel de la natation canadienne. Cochrane est un membre remarquable de l’équipe nationale depuis sa première présence olympique en 2008, où il avait remporté la médaille de bronze au 1500 m libre. Le nageur de 27 ans a aussi une médaille d’argent des Jeux de Londres, et a été nommé nageur de l’année pendant 8 années consécutives de 2008 à 2015. Le co-capitaine de l’équipe de Rio a joué un rôle important pour garder le Canada dans l’élite pendant tout ce temps, il est sans doute le meilleur nageur de distance de l’histoire du Canada. Cochrane a récemment commencé une tournée à travers le Canada pour offrir des cliniques de techniques dans les clubs de natation locaux. Huot est un vétéran chevronné de la natation paralympique, faisant ses débuts à l’âge de 16 ans en 2000. 16 ans plus tard et 5 Jeux paralympiques plus tard, Huot a égalé Michael Edgson au rang du 2e nageur paralympique canadien le plus décoré avec un total impressionnant de 20 médailles, 9 or, 5 argent, 6 bronze. En plus de ses exploits sportifs, Huot est un personnage très apprécié du mouvement paralympique, visant à amener la reconnaissance et l’égalité chez tous les athlètes de tout handicap. Il a été porte-parole pour plusieurs fondations caritatives pendant sa carrière, il est aussi le fondateur de la Fondation Benoît Huot, qui offre du soutien financier aux étudiants-athlètes ayant un handicap tout en éduquant les jeunes à l’importance de l’activité physique. Les entraineurs respectifs des nageurs de l’année ont aussi été reconnus, ils ont tous joué un rôle essentiel dans la préparation de leurs athlètes pour ce succès international. Parmi eux, Ben Titley (Oleksiak), France Latendresse (Rivard), Marc-André Pelletier (Turbide) et Steve Price (Weinberger). Titley a aussi entrainé 3 autres médaillées olympiques, Sandrine Mainville, Chantal Van Landeghem et Michelle Williams, qui ont toutes participé au relais en bronze du 4x100 m libre. Pour conclure la soirée, Natation Canada a aussi reconnu deux bénévoles de longue date pour leur implication au niveau local, provincial et national. Lynn Sitland a reçu le prix de la contribution bénévole pour souligner plus de 35 ans en tant qu’officiel. Sitland a tenu plusieurs rôles administratifs pour les Yarmouth Y Whitecaps et Swim Nova Scotia, elle est maintenant la présidente du comité des officiels de Swim Nova Scotia. Patti Clarkson est la récipiendaire du prix de bénévole de l’année 2016, jouant un rôle crucial dans l’organisation des Championnats canadiens groupes d’âge à Calgary et des championnats IGLA à Edmonton, à seulement 1 semaine d’intervalle. Cela, combiné à son rôle de présidente du comité des officiels d’Alberta, fait de Clarkson une excellente récipiendaire pour cette récompense. Liste de tous les récipiendaires : Nageuse de l’année : Penny Oleksiak Nageur de l’année : Santo Condorelli Nageur est libre de l’année : Richard Weinberger Paranageuse de l’année : Aurélie Rivard Paranageur de l’année : Nicolas-Guy Turbide Prix du Président : Ryan Cochrane et Benoît Huot Entraineur de l’année (athlète féminine) : Ben Titley Entraineur de l’année (Eau libre) : Steve Price Entraineur de l’année (athlète féminine paralympique) : France Latendresse Entraineur de l’année (athlète masculin paralympique) : Marc-André Pelletier Contribution bénévole : Lynn Sitland Bénévole de l’année : Patti Clarkson

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion