Fil infos
 
 
 
 
Séguin et Bilodeau en or au début de la saison internationale
le 2 octobre 2016 à 06:38
Séguin et Bilodeau en or au début de la saison internationale
Le couple Julianne Séguin et Charlie Bilodeau a commencé sa saison sur la scène internationale avec la médaille d’or samedi à la Classique internationale d'automne présentée à l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro, quatrième arrêt de la série Challenger de l’ISU. Une compétition où plusieurs athlètes de la relève ont également pu se mesurer aux grands noms du patinage artistique. La série Challenger est composée de dix compétitions internationales de catégorie senior (hommes, femmes, patinage en couple et danse sur glace) dont le but est d’aider les patineurs à accumuler de précieux points pour les classements mondiaux. En couple, Séguin et Bilodeau ont reçu un total de 208,30 points (71,40 pour le court et 136,90 pour le libre). Les Français Vanessa James et Morgan Cipres (198,90 points) ont mis la main sur l’argent et les Américains Marissa Castelli et Mervin Tran (173,62 points) sur le bronze. C’était un retour à la compétition pour les Canadiens. Julianne s'était blessé à une cheville l’hiver dernier, ce qui a forcé le duo à se retirer des Championnats des Quatre continents et des Championnats du monde au printemps. « C’était à la hauteur de nos attentes pour le moment. Nous avons de petites choses à améliorer, mais comme retour, considérant que notre dernière compétition c’était les Championnats canadiens [janvier], c’était vraiment bien ce que nous avons présenté », a commenté la Longueuilloise. Son partenaire originaire de Trois-Pistoles a fait savoir qu’il s’agissait d’une compétition préparatoire en vue de la saison des Grands Prix. « C’est un gros plus pour notre confiance qui a plus de valeur qu’en terme de résultats. Nous sommes revenus en force et nous allons foncer pour Skate America et la Coupe de Russie. » Place à la relève La série Challenger n’est pas réservée qu’aux habitués du circuit international senior. C’est aussi la chance pour de nouveaux noms de faire leur entrée. À Pierrefonds, deux couples représentant la province ont fait leur début sous les applaudissements des familles et amis réunis pour l’occasion : Camille Ruest et Andrew Wolfe en couple et Carolane Soucisse et Shane Firus en danse sur glace. Ruest, de Rimouski, et Wolfe, originaire de l’Alberta, ont fini au pied du podium avec 159,28 points (64,40 au court et 94,88 au libre). « J’ai adoré l’expérience. J’essayais d’anticiper comment j’allais me sentir et ça ne se décrit même pas. Le fait que ce soit à Montréal, toute ma famille et mes amis ont pu venir », a fait savoir la patineuse qui a participé à sa première compétition internationale en carrière. En danse, après seulement cinq mois ensemble, Soucisse et Firus ont conclu au septième rang avec 128,78 points (48,78 pour le court et 80 pour le libre). Firus, originaire du nord de Vancouver, représente maintenant le club de Repentigny comme sa partenaire. C’était leur troisième compétition ensemble, mais leur première internationale. « C’est toujours un grand privilège de patiner au niveau senior à l’international. Ce n’était pas notre meilleure compétition, mais nous sommes venus acquérir de l’expérience. Nous avons fait quelques erreurs. Nous allons nous améliorer », a fait savoir Shane. « C’est notre première année ensemble et nous avons la chance d’y participer après cinq mois en partenariat. Nous sommes vraiment contents », a ajouté Carolane. Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir ont dominé l'épreuve en danse avec un total de 189,20 points. Les Américains Kaitlin Hawayek et Jean-Luc Baker (160,50 points) ont terminé deuxièmes et les Danois Laurence Fournier Beaudry et Nikolaj Sorensen (152 points) ont complété le podium. Prendre sa place parmi les meilleurs Âgés de 22 et 21 ans, Ruest et Wolfe patinent ensemble depuis un an. Avant de former un duo, ils pratiquaient le simple. Le couple s’entraîne à l’arrondissement Saint-Léonard sous la gouverne de Richard Gauthier et Bruno Marcotte, les entraîneurs des champions du monde de cette catégorie Meagan Duhamel et Eric Radford. En plus de ces derniers, les jeunes athlètes ont l’occasion de perfectionner leur art aux côtés de plusieurs patineurs provenant d’autres pays. « Toutes les équipes avec qui nous nous entraînons nous poussent à nous dépasser chaque jour. Nous avons tous des forces différentes. C’est aussi un environnement positif », a mentionné Andrew surnommé Drew. Selon Camille, il y a de la place pour de nouveaux couples sur le circuit, seulement c’est à eux de saisir leur chance. Une compétition de la série Challenger constitue la première étape à franchir à ses yeux. Une de leur force pour y arriver repose sur leur personnalité positive et leur amitié qui va au-delà de la patinoire. « Dans la vie de tous les jours, nous avons du plaisir ensemble et ça l’aide à travailler. Nous avons une bonne approche. Sur la glace, je dirais que ce sont nos habiletés de patinage. Drew est un ancien danseur, alors il est bon dans les jeux de pieds. » De leur côté, Soucisse et Firus se sont aussi associés avec des entraîneurs de renoms, soit Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon. À Pierrefonds, ils ont retrouvé leurs partenaires d’entraînement, Virtue et Moir, multiples champions canadiens et champions olympiques 2010. « C’est motivant. Nous nous entraînons avec eux, alors c’est la même chose qu’en pratique. Nous sommes vraiment contents de compétitionner avec eux. Je pense que Patinage Canada a une bonne façon de promouvoir les nouvelles générations, a expliqué Carolane. C’est bon pour nous. Je crois que nous avons notre place et qu’éventuellement nous allons monter [dans les classements]. » Une relève qui est d’ailleurs à surveiller a conclu Scott Moir. « Nous sommes contents de voir comment la danse sur glace a évolué en deux ans avec les habiletés de patinage des niveaux prénovice, novice et junior. Bientôt, nous serons des dinosaures! C’est très prometteur. »

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion