Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Saracens: Trop de K.-O., Hargreaves dit stop
Rugby - le 5 octobre 2016 à 16:05
Saracens: Trop de K.-O., Hargreaves dit stop
Le fléau du rugby moderne, à savoir les commotions cérébrales à répétition, qui sont deviennent la hantise des joueurs professionnels, a fait une nouvelle victime.  Interview | "The club is so close to my heart, and that doesn't change" - @Al_Hargreaves spoke to #SarriesTV about retiring from rugby pic.twitter.com/DllhIFgqky— Saracens Rugby Club (@Saracens) 5 octobre 2016 Au moins Alistair Hargreaves (30 ans, 4 sélections) aura-t-il su dire stop à temps. L'ancien Springbok, après avoir subi un nombre répété de commotions cérébrales, préfère se ranger à l'avis médical et met fin aujourd'hui à une brillante carrière au plus haut niveau, lui qui avait rejoint en 2012 les Saracens en provenance de la province des Sharks, avant de disputer 79 matches avec le club anglais et d'en devenir le capitaine à l'occasion du titre décroché en Premiership lors de la saison 2014-2015. "C'est une décision qui a été très difficile à prendre. J'ai eu de nombreuses commotions ces deux dernières saisons et après avoir échangé avec le corps médical, j'ai compris que continuer à jouer au rugby représentait bien trop de risques pour ma santé. J'ai une famille et il faut aussi penser à elle, faire ce qui est juste pour elle. Prendre cette décision était difficile, mais je pense que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire", explique Hargreaves, qui est le deuxième joueur de premier plan à raccrocher les crampons ces dernières semaines pour cette même raison après le pilier de l'équipe d'Irlande et du Connacht, Nathan White.       

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion


Voir tous les articles concernant
Voir tous les articles concernant