Fil infos
 
 
 
 
Comme on se retrouve
le 6 octobre 2016 à 00:07
Comme on se retrouve
TORONTO - Depuis que Jose Bautista a envoyé valser son bâton de façon épique au premier tour des séries, l'an dernier, les Blue Jays et les Rangers se regardent en chiens de faïence. Un crochet de la droite à la mâchoire de Bautista après une intense glissade au deuxième but, en mai, a mis encore plus le feu aux poudres. Suite au gain dramatique des Jays face aux Orioles, mardi à Toronto, les Blue Jays et les Rangers seront de nouveau aux prises à partir de jeudi au Texas, avec à l'enjeu une place en série de championnat de l'Américaine. Les Rangers ont l'avantage du terrain vu leur dossier de 95-67 en saison régulière. Toronto a obtenu six gains de moins, mais le groupe de John Gibbons est en mode 'match numéro 7' depuis quatre matches, résultat d'un mois de septembre difficile. « Notre but est de les écarter, tout simplement, a dit Bautista. Il faut gagner des matches. L'attaque a été irrégulière, alors il faut espérer se mettre en marche de ce côté-là. » Mardi, le circuit victorieux d'Edwin Encarnacion, en 11e manche, a semé la frénésie dans un Rogers Centre plein à craquer. « Nous n'avons pas terminé, a dit le lanceur partant Marcus Stroman, dans un vestiaire où le champagne coulait à flots. Nous réalisons de quoi nous sommes capables et nous allons avoir cet élan au moment de commencer la série contre les Rangers. » Les Blue Jays ont prévalu quatre fois sur sept contre le Texas en saison régulière. En série de premier tour l'an dernier, deux gains texans ont été suivis de trois victoires torontoises. La première présence des Jays en séries depuis 22 ans s'est toutefois conclue au tour suivant, face aux Royals de Kansas City. Le noyau offensif des Blue Jays reste le même avec Bautista, Encarnacion et Josh Donaldson fournissant une bonne partie de l'artillerie lourde. Au monticule, Aaron Sanchez (un dossier de 15-2 et une moyenne de 3,00, la meilleure de l'Américaine) et J.A. Happ (20-4, 3,18) ont des chiffres dignes du Cy Young. Marco Estrada amène un soutien de qualité (9-9, 3,48). Pour ce qui est des releveurs, ils ont brillé mardi avec cinq manches sans allouer de coup sûr, après six manches efficaces de Stroman. Roberto Osuna a quitté en 10e, incommodé à l'épaule droite, mais deux jours de repos devraient le rendre disponible pour le match numéro 2, vendredi après-midi. Les Rangers ont des partants fiables en Yu Darvish et Cole Hamels, ainsi que de la profondeur au bâton avec Adrian Beltre, Carlos Beltran, Elvis Andrus et Jonathan Lucroy. Le Texas a remporté le titre de la section Ouest par neuf matches devant Seattle. Les Rangers n'ont jamais gagné la Série mondiale, tandis que les Blue Jays en ont célébré la conquête en 1992 et 1993.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion