Fil infos
 
 
 
 
Les Indians s'accrochent en neuvième
le 7 octobre 2016 à 01:27
Les Indians s'accrochent en neuvième
  CLEVELAND - Un circuit de Francisco Lindor a couronné une poussée de trois points en troisième manche des Indians de Cleveland et ceux-ci ont tenu le coup pour finalement gagner 5-4 contre les Red Sox de Boston, jeudi, lors du premier match de cette série de section de l'Américaine. Lindor, Jason Kipnis et Robert Perez ont frappé des longues balles consécutives en troisième manche contre Rick Porcello, qui n'a été d'office que pendant quatre manches et un tiers, sa plus courte sortie de la saison. « Ses tirs étaient hauts dans la zone des prises et les joueurs des Indians en ont profité pour lui faire payer », a analysé le gérant des Red Sox, John Farrell. Andrew Miller, acquis des Yankees de New York en juillet, n'a pas donné de point pendant deux manches pour signer la victoire. Appelé en relève plus tôt qu'à l'habitude, le grand gaucher a notamment retiré David Ortiz avec deux hommes sur les sentiers pour mettre fin à la cinquième manche. Bryan Shaw a concédé un circuit à Brock Holt en huitième manche, mais Cody Allen a sauvegardé l'avance de 5-4 des siens en retirant deux frappeurs en huitième avant de finir le boulot la manche suivante. Le gérant des Indians et ancien des Red Sox, Terry Francona, a voulu prolonger les présences de Miller et Allen au monticule, connaissant l'importance de gagner le premier match d'une série. « Notre objectif était de remporter la partie de ce soir et nous avons réussi à le faire, a-t-il souligné. Peut-être que le duel demain sera construit différemment. » Allen a mis fin à la partie en retirant sur des prises Dustin Pedroia, qui avait tenté de retenir son élan. Pedroia, furieux, s'en est pris à l'officiel Brian Knight avant de retourner dans l'abri, lançant son casque au passage. « En temps réel, c'était un appel très serré. En le regardant à tête reposée, il s'était vraiment élancé », a avoué Farrell. À son premier match de ses dernières séries en carrière, Ortiz a cogné un double en quatre présences au bâton. La recrue Andrew Benintendi et Sandy Leon ont aussi étiré les bras pour les Red Sox, qui enverront David Price dans la mêlée pour le deuxième affrontement de cette série. Price, qui n'a toujours pas remporté un match de séries éliminatoires en carrière, se mesurera à Corey Kluber. Porcello a semblé ébranlé après avoir concédé trois circuits de suite et il a été entouré par les joueurs d'avant-champ. Un des favoris pour mettre la main sur le trophée Cy Young de l'Américaine, Porcello a maintenu un dossier de 11-2 après la pause du match des étoiles. « Après le troisième circuit, notre abri était survolté », a fait savoir Kipnis. Avant la rencontre, Farrell avait exprimé sa confiance envers Benintendi. Il a répondu en plaçant deux balles en lieu sûr.  

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion