Fil infos
 
 
 
 
Washington explose et prend les devants
le 10 octobre 2016 à 22:00
Washington explose et prend les devants
LOS ANGELES - Une troisième manche de quatre points a propulsé les Nationals de Washington vers un gain de 8-3 face aux Dodgers de Los Angeles, lundi. Les Nationals ont alors envoyé huit frappeurs au bâton, transformant un déficit de 1-0 en avance de 4-1. La victoire place Washington aux commandes de la série, 2-1. Le quatrième match aura lieu mardi soir, encore une fois au Dodger Stadium. Le premier frappeur des Nats, Trea Turner, a amorcé la troisième avec un simple, puis sa vitesse et un tracé exemplaire lui ont permis de niveler le score sur un double de Jayson Werth, dans le coin du champ droit. Il est arrivé au marbre de justesse, les relais de Yasiel Puig et Adrian Gonzalez étant de haut niveau. Bryce Harper a ajouté un simple d'un point avant le coup dur qu'a été le circuit de deux points d'Anthony Rendon, contre Kenta Maeda. Ce dernier a d'ailleurs quitté après trois manches, ayant donné quatre points, cinq coups sûrs et deux buts sur balles. Carlos Ruiz des Dodgers a créé du suspense avec un circuit de deux points en cinquième, comme frappeur suppléant. Les visiteurs ont toutefois ajouté quatre points en neuvième. Werth y a frappé une longue balle en solo - en incluant son simple en première, il est passé à un triple du carrousel. Gio Gonzalez a permis trois points en quatre manches et un tiers mais l'enclos des Nats a blanchi les Dodgers, ne donnant que deux coups sûrs. Shawn Kelley a fait du boulot exceptionnel en obtenant cinq retraits, dont trois sur des prises. « Nos releveurs travaillent vite et ils vont défier tous les frappeurs, qui que ce soit », a dit Rendon. Champions de section pour la troisième fois en cinq ans, les Nationals ont vite été exclus à leurs deux derniers passages en séries. Ils ont perdu au premier tour contre St. Louis en 2012, puis contre San Francisco en 2014. « J'espère que c'est notre année, a dit Werth. Nous sommes plus aguerris. Nous avons un groupe qui joue ensemble depuis un bon bout de temps. Je pense que nous avons une très belle occasion devant nous. » Quant aux Dodgers, champions de sections depuis 2013, ils se voient confrontés à l'élimination. « Nous n'avons pas peur de ça, a dit le gérant Dave Roberts. Nos gars ne connaissent pas le sens du mot 'abandonner'. »

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion