Fil infos
 
 
 
 
Gorges : « Weber est la définition d'un joueur complet »
le 12 octobre 2016 à 20:57
Gorges : « Weber est la définition d'un joueur complet »
* À noter que l’entrevue avec Josh Gorges a été réalisée avant l’annonce de la blessure subie par Jack Eichel à l’entraînement. Sur le point d'entamer sa troisième campagne avec les Sabres de Buffalo, le défenseur Josh Gorges trépigne d'impatience à l'idée d'aider son club à améliorer sa position au classement de l'association Est après deux années passées sous le signe de la reconstruction. Comme pour chacun des affrontements l'opposant à l'équipe avec laquelle il a passé huit saisons, une sensation particulière habitera l'athlète de 32 ans lorsque le Canadien sur en visite au KeyBank Center, jeudi. Cette fois, ce sera d'autant plus vrai, puisque l'un de ses meilleurs amis, le nouveau venu Shea Weber, revêtira le maillot ennemi. Ces deux-là étaient d'ailleurs ensemble le 29 juin dernier lorsque le Tricolore et les Predators de Nashville ont conclu la méga-transaction envoyant P.K. Subban dans la capitale américaine du country. Gorges est revenu sur cet épisode qu'il n'oubliera pas de sitôt dans le cadre d'un entretien avec Martin Lemay à l'émission On jase. « Shea et moi étions en bateau avec nos familles. On avait tous les deux laissé notre téléphone de côté pour l’après-midi, et à notre retour, nous avons constaté que nous avions chacun reçu une tonne de messages textes. Il m’a regardé en disant : ‘Je crois que j’ai été échangé’ et j’ai éclaté de rire en soulignant que les Predators n’avaient aucune raison de se défaire de lui. On a ensuite réalisé que c’était bel et bien le cas. (...) On ne voit plus beaucoup de ce type de transactions, un joueur étoile pour un autre. » « J’ai pu répondre à plusieurs questions qui le tracassaient au sujet du marché de Montréal. Il est un gars d’expérience qui en a vu d’autres, donc il n’a pas eu besoin que je lui dise grand-chose. En tant que hockeyeur, il apporte tellement d’éléments. Il est la définition d’un joueur complet. Shea possède le meilleur tir de la ligue, il affronte le meilleur trio adverse, peut jouer sur l’avantage et le désavantage numériques. Il peut jouer de finesse comme un style robuste. Sa manière de se comporter est irréprochable aussi. Il joue, s’entraîne et se prépare de la bonne façon. Il n’accepte pas que les joueurs autour de lui donnent dans la demi-mesure. Autrement, il leur fera savoir, j’en sais quelque chose! », ajoute celui qui a été son coéquipier de 2003 à 2005 avec les Rockets de Kelowna. En très grande forme cette fois « Du point de vue personnel, c’est un des premiers étés durant lesquels j’ai plus m’entraîner à plein régime sans être ralenti par un bobo ou un autre. Je suis arrivé au camp dans la meilleure condition physique que j’ai eue depuis un bon moment », raconte le sympathique no 4 des Sabres, qui n'avait pris part qu'à 46 parties en 2014-15 avant d'en jouer 77 la saison dernière. Le vétéran défenseur ne tarit pas d’éloges envers l’un des membres les plus importants de la brigade défensive des Sabres, le Finlandais Rasmus Ristolainen, qui à 21 ans seulement continue d’en mettre plein la vue. « Pour une raison ou une autre, il passe encore sous le radar dans les cercles du hockey. Il est un trésor caché. Pour avoir évolué à ses côtés, je peux vous confirmer qu’il a un talent fou. Rasmus est efficace dans toutes les facettes : il est grand, costaud et physique, mais aussi excellent pour protéger la rondelle, en plus de posséder une excellente vision offensive. Il commence à peine à nous montrer toute l’étendue de son potentiel. » À l'attaque, l'avenir passe par Jack Eichel et Sam Reinhart chez les Sabres, deux jeunes patineurs au talent exceptionnel et qui possèdent la maturité pour s’élever rapidement au rang des meilleurs pointeurs du circuit, selon Gorges. « À les voir aller, on remarque vite que leur objectif n’est pas de se contenter d’être simplement bons. Ils veulent devenir d’excellents joueurs dans la LNH et prennent les moyens pour y arriver. Ils m’impressionnent beaucoup. Ils ont connu du succès l’an dernier, mais pas question pour eux de s’en satisfaire. »

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion