Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Gill devient DG intérimaire de Judo Canada
le 13 octobre 2016 à 16:54
Gill devient DG intérimaire de Judo Canada
Montréal, 13 octobre 2016 - Après une carrière de judoka prolifique et plus de dix ans au sein de l’équipe d’entraîneurs de la formation nationale, Nicolas Gill se tiendra maintenant un peu plus loin des tatamis. C’est maintenant à titre de directeur général intérimaire de Judo Canada qu’il poursuivra sa mission. « Quand l’occasion s’est présentée, j’ai entamé une réflexion à savoir où j’en étais rendu dans ma carrière professionnelle. Ça me semblait une belle opportunité et un beau nouveau défi à relever », a mentionné Nicolas Gill qui succède ainsi à l'ancien directeur général Adrien Landry. Il a entamé son nouveau mandat officiellement mardi dernier. « C’est une suite logique au travail que j’ai déjà commencé et je tiens à remercier Adrien pour tout ce qu’il a accompli pour Judo Canada », a poursuivi le papa des jeunes Cloé et Thomas, qui se réjouit à l’idée d’avoir des horaires un peu plus réguliers. « Ç’a pesait un peu dans la balance », a-t-il admis. L’homme de 44 ans sait que les nouveaux défis ne seront pas faciles à relever, mais est prêt à se mettre à la tâche. « C’est sûr que la plus grande mission sera d’augmenter le revenu de la fédération. Il y aura une restructuration dans les services administratifs et je vais m’entourer d’une bonne équipe pour m’appuyer dans mes nouvelles fonctions. » Entraîneur de l'équipe nationale depuis 2005, puis devenu entraîneur-chef en 2009, Nicolas Gill laissera ses athlètes entre bonnes mains. C’est Michel Almeida qui cumulera maintenant les tâches d’entraîneur-chef et entraîneur de l’équipe nationale masculine. « Michel Almeida a tout le bagage pour prendre les rênes. Il occupait des fonctions similaires au Portugal avant de se joindre à Judo Canada l'année dernière. Une partie de son succès dépendra de moi aussi ! En terme de programmation et planification, ce sera un travail conjoint », a affirmé le double médaillé olympique qui conservera également son poste de directeur de la haute performance. Sasha Mehmedovic demeure entraîneur de l’équipe nationale féminine, Jean-Pierre Cantin entraîneur de l’équipe nationale junior et Andrzej Sadej entraîneur de l’équipe nationale de parajudo. Janusz Pawlowski conserve également son poste d’entraîneur adjoint. Bien qu’il n’encadrera plus ses protégés au quotidien, Nicolas Gill continuera de les côtoyer tous les jours. « Je serai toujours présent, mais dans un rôle différent », a conclu le nouveau chef de la direction.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion