Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Ski de fond : Therese Johaug incriminée
le 13 octobre 2016 à 15:51
Ski de fond : Therese Johaug incriminée
OSLO - En pleurs, la fondeuse norvégienne Therese Johaug a nié avoir sciemment utilisé un produit dopant au cours d'une conférence de presse tenue jeudi. La triple médaillée olympique et septuple championne du monde présentait des traces de clostébol, un stéroïde anabolisant interdit par l'Agence mondiale antidopage (AMA), à la suite d'un test antidopage subi en septembre. La Fédération norvégienne de ski a indiqué que ce produit se trouvait dans un écran solaire que lui aurait fourni le médecin de l'équipe, Fredrik Bendiksen. « Je ne suis pas coupable. J'ai demandé au médecin et il m'a dit que ça ne se trouvait pas sur la liste des produits dopants, a déclaré Johaug, essuyant ses larmes de ses mains. Il m'a dit que non. » Bendiksen, qui se trouvait à la conférence de presse, a démissionné après avoir pris toute la responsabilité pour ce test positif. « Il s'agit de mon erreur à titre de médecin, qui a avoué n'avoir lu que les ingrédients inscrits sur la boîte du produit, du Trofodermin. C'est ma responsabilité. » Bendiksen a précisé avoir donné à Johaug ce baume à lèvres pour traiter des brûlures subies dans un entraînement en altitude de l'équipe norvégienne en Italie, en août. « Elle ne dit que la vérité. J'assume l'entière responsabilité pour l'utilisation de ce baume à lèvres contenant le produit interdit clostébol, a ajouté Bendiksen. À mes yeux, elle est innocente. » Johaug a subi un test par prise d'échantillons d'urine le 16 septembre. L'Agence antidopage norvégienne l'a informée du résultat le 4 octobre. Torbjorn Skogstad, qui dirige le comité norvégien du ski de fond, a indiqué qu'une réunion d'urgence avait été commandée pour discuter des mesures immédiates. Le secrétaire général de la fédération norvégienne, Stein Opsal, a pour sa part indiqué qu'il est trop tôt pour dire si Johaug sera suspendue. Anders Solheim, directeur de l'Agence antidopage norvégienne, a dit que le dossier serait traité « en haute priorité ». « Tous les aspects de ce dossier doivent être divulgués de la meilleure manière qui soit, ainsi que les faits en appui à l'athlète, a noté Solheim. De cette façon, nous pourrons le présenter au panel des poursuites de l'Agence afin qu'elle puisse l'étudier. » Johaug, septuple championne du monde, a gagné l'or au relais 4X5 km des Jeux de Vancouver, en 2010. Elle a ajouté une médaille d'argent et une de bronze aux Jeux de Sotchi.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion