Fil infos
 
 
 
 
Rien ne va plus pour le Bayern Munich
le 15 octobre 2016 à 16:13
Rien ne va plus pour le Bayern Munich
BERLIN - Trois matches consécutifs sans victoire! Rien ne va plus au Bayern, accroché à Francfort (2-2) et incapable de profiter du nul entre ses deux poursuivants Dortmund et Berlin (1-1) pour se détacher en tête de la Bundesliga, samedi après la 7e journée. Grâce au doublé de son buteur français Anthony Modeste contre Ingolstadt (2-1) qui porte à sept le total personnel de l'actuel meilleur buteur, l'étonnant FC Cologne se retrouve désormais à la deuxième place. Les Munichois sont cependant toujours en tête, avec deux points d'avance sur leur dauphin, trois sur Berlin et quatre sur Dortmund. En dépit de sa 4e place, c'est pourtant le Borussia qui semble le mieux armé pour contester la suprématie bavaroise sur le long terme. Le nouveau coach du Bayern Carlo Ancelotti, encensé après ses huit victoires consécutives en début de saison, avait pourtant prudemment reconnu avant le match que son équipe traversait une mauvaise passe. « Nous n'avons pas bien joué, a-t-il tempêté ensuite. Nous n'avons pas eu la bonne attitude. Nous avons dormi les 45 premières minutes, c'est beaucoup trop. Se déconcentrer pendant dix minutes, ça peut arriver, mais pas ça. Je dois modifier ça, je vais parler à l'équipe, et je vais faire des changements. » Malgré un effectif pléthorique, l'absence des cadres Arturo Vidal, Javi Martinez ou Franck Ribéry - absent pour deux ou trois semaines en raison de problèmes musculaires - s'est faite sentir même si les stars bavaroises sont désormais prévenues. D'autant qu'Ancelotti avait décidé de ne pas titulariser le buteur polonais Robert Lewandowski, pour le laisser récupérer de ses efforts en sélection. À Francfort, son équipe a donc été reprise deux fois par un adversaire accrocheur et nullement impressionné. Aux buts d'Arjen Robben (10e) et Joshua Kimmich (62e) ont en effet répondu ceux de Szabolc Huszti (43e) et Marco Fabian (78e). Et la furia bavaroise de fin de match, contre l'Eintracht réduit à 10 depuis la 65e minute, indique clairement que les hommes d'Ancelotti ont conscience qu'il s'agit d'une contre-performance. Dortmund revient de loin Avec son septième but en huit matches toutes compétitions confondues, Kimmich n'en finit pourtant plus d'exploser. L'international de 21 ans, qui joue indifféremment défenseur ou milieu défensif, se découvre un talent de buteur et de... porte-bonheur du Bayern. En 30 apparitions en Bundesliga, il n'a en effet encore jamais perdu un match depuis ses débuts professionnels. Après ces deux matches nuls en Bundesliga et la défaite contre l'Atletico Madrid en Ligue des Champions, Ancelotti va maintenant devoir trouver rapidement des solutions pour relancer la machine Bayern d'ici à mercredi, pour recevoir le PSV Eindhoven en Ligue des Champions. Derrière, Cologne réalise son meilleur début de saison depuis des décennies. Le club rhénan n'a plus terminé un championnat dans les cinq premiers depuis 25 ans et fait régulièrement le yoyo entre première et deuxième division. Mais Cologne profite de la forme de Modeste. L'ancien Bordelais et Bastiais, débarqué à Hoffenheim en 2013, se retrouve ainsi à 28 ans devant les Lewandowski, Chicharito et autre Aubameyang au classement des buteurs! Leipzig, le redoutable promu, peut cependant revenir dimanche à hauteur de Cologne s'il s'impose à Wolfsburg. Vendredi, le Hertha Berlin et Dortmund s'étaient neutralisés sur la pelouse du Borussia (1-1).

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion