Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Un match spécial pour Mikhail Sergachev
le 17 octobre 2016 à 21:49
Un match spécial pour Mikhail Sergachev
BROSSARD, Qc - Jeune adolescent, Mikhail Sergachev a eu la chance de se faire photographier en compagnie d'Evgeni Malkin. Une opportunité semblable pourrait se présenter mardi soir. Cette fois-ci, il s'agira probablement d'une photo d'action où il n'aura pas l'impression de se trouver auprès d'un géant. Après avoir été muté sur la passerelle des médias samedi à Ottawa, Sergachev sera de retour dans la formation du Canadien pour le match d'ouverture locale face aux Penguins de Pittsburgh. Dans le vestiaire de l'équipe au Complexe sportif Bell lundi, Sergachev a parlé brièvement de ce moment, il y a six ou sept ans, dont il se souvient de certains détails, mais pas tous. « J'ai perdu la photo! », s'est exclamé le défenseur de 18 ans. « C'était lors d'un tournoi à Saint-Pétersbourg et en fait, je ne l'avais pas reconnu. C'est quelqu'un qui m'a dit qu'il s'agissait de Malkin. Il était tellement grand. Mais ça fait tellement longtemps. » Mais plus important encore que la visite de Malkin, à qui il préfère d'ailleurs Alexander Ovechkin, Sergachev aura l'occasion d'évoluer devant ses parents et sa soeur cadette. Ceux-ci devaient arriver à Montréal lundi. La dernière fois que les parents de Sergachev l'ont vu à l'oeuvre, c'est à Windsor, l'année dernière, selon ce qu'a raconté le défenseur. « Ils devaient prendre l'avion de ma ville natale - Nizhnekamsk - jusqu'à Moscou puis, je pense, par Amsterdam, mais je ne sais trop. » Ce dont il était sûr, c'est que la petite famille s'apprête à vivre un événement inoubliable. « Ce sera le meilleur moment de ma vie, et pour eux aussi, a-t-il admis. Ils m'ont permis de jouer au hockey et ils sont tellement fiers de moi parce que je suis leur fils. » Michel Therrien était également heureux pour son jeune espoir. « Ça va être spécial, il n'y a pas de doute. Il a connu son baptême dans la Ligue nationale, et on a pris un certain recul », a noté l'entraîneur-chef. « On ne veut pas prendre un trop grand recul avec lui non plus, et c'est l'une des raisons pour lesquelles nous le remettons tout de suite dans l'alignement pour le prochain match. Il va vivre quelque chose de magique. Ses parents seront là demain (mardi) et il va jouer le match d'ouverture à Montréal, qui est toujours une place spéciale dans la Ligue nationale. » Therrien se doute très bien que Sergachev ne l'aura pas facile contre les Penguins, même si ceux-ci risquent d'être privés des services de Sidney Crosby. Mais le jeune défenseur ne sera pas seul dans ce navire. « Il faut qu'il s'habitue au tempo de la Ligue nationale, et demain, nous sommes très conscients que le tempo va être pas mal vite; nous jouons contre les champions de la coupe Stanley. C'est un défi pas seulement pour lui mais pour toute notre équipe de jouer contre les champions de la coupe Stanley en début de saison, je trouve ça excellent. Et pour lui, ce sera une belle occasion. » Après un camp d'entraînement qui lui a valu une place parmi la formation de 23 joueurs, le premier choix du Canadien en juin dernier a paru nerveux contre les Sabres de Buffalo jeudi dernier. Il pense toutefois avoir retenu des leçons de son passage sur la passerelle samedi. « En fait, ç'a été une bonne expérience pour moi car avec les entraîneurs-adjoints, j'ai appris tellement de choses. J'ai appris qu'il fallait déplacer la rondelle rapidement, où effectuer ses passes et repérer les endroits où il y a des ouvertures. Des choses de base. » Et il s'attend à être moins nerveux mardi. « Je pense bien. J'espère! » Le retour de Sergachev signifie que Greg Pateryn et Zach Redmond devraient être laissés de coté. « Nous voulons faire jouer le jeune (Sergachev), a dit Therrien. Évidemment, nous devons enlever un gars. J'ai bien aimé la façon dont Pateryn a joué à Buffalo. Lors du dernier match, il a été correct (Pateryn). Nous devons prendre des décisions et c'est ce qui a été décidé. »

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion