Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Shaw passe au confessionnal avec Quintal
le 18 octobre 2016 à 20:16
Shaw passe au confessionnal avec Quintal
BROSSARD, Qc - Avant de disputer un premier match officiel devant la foule du Centre Bell mardi soir, l'attaquant Andrew Shaw avait rendez-vous avec Stéphane Quintal, du Département de sécurité des joueurs de la Ligue nationale, vers l'heure du midi. Cette rencontre fait suite au croc-en-jambe que Shaw a donné à Johan Larsson des Sabres de Buffalo à la toute fin de la rencontre de jeudi dernier. Shaw s'est vu infliger une inconduite de partie mais n'a reçu aucune sanction additionnelle de la part des autorités de la ligue. Malgré le fait que la saison vient à peine de commencer, Shaw n'en est pas à ses premières frasques. Lors d'un match préparatoire contre les Capitals de Washington au Centre Bell, il avait servi une violente mise en échec par derrière à l'endroit de Connor Hobbs. Ce geste lui avait valu une suspension de trois matchs, qu'il a servie pendant le calendrier préparatoire. Shaw avait également écopé une suspension d'une rencontre pendant les séries éliminatoires du printemps dernier pour des propos jugés inappropriés. « J'espère apprendre certaines choses », a déclaré Shaw, dans le vestiaire de l'équipe mardi matin, avant de se rendre à ce rendez-vous. « Il (Quintal) sait le genre de joueur que je suis, qui joue toujours à la limite. Il veut s'assurer que je ne franchisse pas cette limite, que je continue de faire ce que je dois faire pour connaître du succès et de s'assurer que tout le monde est en sécurité sur la patinoire. » Shaw a affirmé qu'il était ouvert à ce genre de rencontre. « Je ne veux pas qu'on me colle cette réputation. Je ne suis pas ce genre de personne. Je joue avec ardeur, 'dans le visage' de mes rivaux. Mais si vous appreniez à me connaître, vous verriez que je suis un bon gars. Je ne veux faire de mal à personne. Je veux apprendre de tout ce que j'ai vécu au cours des derniers mois et m'améliorer en tant que personne. » Au lendemain de l'incident contre les Capitals, Michel Therrien avait loué la combativité de Shaw, tout en reconnaissant qu'il existait un seuil que celui-ci ne pouvait franchir. « Premièrement, tu ne veux pas perdre la personnalité du joueur, avait répondu Therrien. C'est un joueur qui a beaucoup d'enthousiasme, qui amène beaucoup d'énergie à une équipe. C'est un guerrier, et je ne veux pas qu'il perde ça. D'un autre côté, il a une certaine expérience dans la Ligue nationale. Il sait très bien où est la 'ligne', et il se doit de ne pas la traverser. » Mardi matin, Therrien a été un peu moins volubile. Il a admis avoir discuté de la situation avec son attaquant, mais a refusé de dévoiler la teneur de la conversation. « Ça fait partie d'un processus d'éducation au niveau de la Ligue nationale que Stéphane rencontre des joueurs à l'occasion. Je pense que les discussions sont bonnes dans ces situations-là et je vois beaucoup de positif à ça », s'est-il limité à dire sur le sujet. De son côté, l'attaquant des IceCaps de St. John's Michael McCarron n'a pu s'empêcher de franchir la 'ligne', et en conséquence il a été suspendu pour deux matchs par la Ligue américaine de hockey mardi. L'incident s'est produit pendant une bagarre lors du match du 16 octobre contre les Bruins de Providence. L'attaquant de six pieds, six pouces et 231 livres ratera le match de vendredi contre Providence et celui de samedi contre les Falcons de Springfield.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion