Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Leicester affirme ses ambitions européennes
le 18 octobre 2016 à 23:29
Leicester affirme ses ambitions européennes
LEICESTER - Leicester s'est imposé difficilement contre Copenhague mardi (1-0), remportant ainsi son troisième match en trois journées de Ligue des champions et affirmant encore un peu plus ses ambitions européennes, à défaut de tenir son rang en championnat. Ils n'ont beau être que 13e de Premier League avec seulement deux victoires en huit journées, les champions d'Angleterre survolent le groupe G avec neuf points, déjà loin devant Copenhague et Porto (4 pts), et Bruges (0 pt). Les « Foxes » n'ont plus besoin que d'un succès lors des matches retour pour s'assurer d'être qualifiés pour le prochain tour. Reste que malgré le bilan comptable, le King Power Stadium a eu du mal à s'enthousiasmer pour cette rencontre laborieuse. L'enceinte, baignée par la pluie en première période, n'a pas franchement été aidée par le spectacle proposé. L'entraîneur Claudio Ranieri a fait de la C1 un objectif, certes, mais ses « Foxes » ne font pas pour autant rimer ça avec beau jeu : ils iront chercher la qualification pour les huitièmes de finale avec les dents. Le technicien italien avait ménagé ses vedettes algériennes Riyad Mahrez et Islam Slimani le week-end dernier lors de la défaite à Chelsea (3-0). Bien lui en a pris. Ses « Desert Foxes » ont débloqué la situation en fin de première période. Sur un centre de Jamie Vardy au second poteau, Slimani remettait de la tête pour Mahrez. Ce dernier plaçait une talonnade acrobatique décroisée qui trompait le gardien Robin Olsen (40). Heureusement que les internationaux algériens étaient là, car avant ce coup d'éclat, Leicester n'avait rien montré ou presque. En deuxième période, les champions d'Angleterre ont remis le pied sur le ballon, mais, trop brouillons, n'ont jamais pu se mettre à l'abri. Slimani se voyait ensuite injustement refuser un but pour hors jeu (66). Sans conséquence, puisque Kasper Schmeichel était parfait en fin de match pour repousser d'un arrêt réflexe sur sa ligne la reprise d'Andreas Cornelius (90). Un but, un arrêt : c'était suffisant pour mettre un terme à l'invincibilité des Danois, imbattables depuis 23 matches (dont 21 cette saison) jusqu'à ce mardi soir de pluie sur les Midlands. Dans l'autre match du groupe, le FC Porto a vaincu le FC Bruges 2 à 1. Tirant de l'arrière 1-0 après un but de Vossen à la 12e minute, le FC Porto a vu Layun (68e) et André Silva (90+2) marquer pour filer vers la victoire.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion