Fil infos
 
 
 
 
Test-match: L'Angleterre se sort du piège argentin
Rugby - le 26 novembre 2016 à 17:50
Test-match: L'Angleterre se sort du piège argentin
13 à la suite (*) ! C'est le bilan impeccable de cette équipe d'Angleterre, victorieuse samedi, à Twickenham, de l'Argentine au terme d'un match électrique, marqué par 2 cartons rouges et 4 cartons jaunes (27-14, mi-temps : 16-7). Un XV de la Rose, dont on se dit décidément à chacune de ses sorties qu'il se pose là en tant que challenger n°1 des All Blacks. Selon le voeu exprimé à l'issue du dernier Tournoi des 6 Nations par son sélectionneur Eddie Jones, toujours invaincu depuis sa prise de fonctions en début d'année, qui n'a jamais caché son ambition de déboulonner la Nouvelle-Zélande de son piédestal.  It's full-time at Twickenham #CarryThemHome #ENGvARG pic.twitter.com/CVpnzkMFDW— England Rugby (@EnglandRugby) 26 novembre 2016 Un 13e succès de rang que les Anglais, sans doute en quête de challenge..., ont su décrocher malgré un sérieux handicap avec ce carton rouge sorti, après arbitrage vidéo, par Pascal Gauzere pour une charge en l'air du jeune ailier Elliot Daly (24 ans, 7 sélections) sur Leonardo Senatore, victime d'une commotion et contraint de céder sa place (5e). Une infériorité numérique dont les coéquipiers de Dylan Hartley, plein de certitudes, vont savoir dans un premier temps parfaitement s'accommoder pour prendre 16 points (16-0) d'avance grâce à la botte d'Owen Farrel, auteur de 17 points, et à un premier essai de pénalité (29e). De la tension dans l'air à Twickenham, où les Pumas vont savoir refaire surface. En réduisant d'abord le score avant la pause par Facundo Isa, bien au-delà du temps réglementaire (40e+7) et face à un adversaire réduit à 13, suite au carton jaune de Dan Coles, puis en revenant sur les talons anglais (16-14) grâce à l'essai de Santiago Cordero (42e), transformé par Juan Martin Hernandez. Mais l'Angleterre d'Eddie Jones a tout pour elle. Le talent, la confiance et avec... le caractère pour ne pas craquer, mais aussi le flair de son sélectionneur, dont le choix de titulariser Jonny May en lieu et place de celui qui avait pourtant été élu homme du match, le week-end dernier, face aux Fidji (58-15), l'ailier Semesa Rokuduguni, sera couronné de succès avec l'essai de May (68e) pour assommer l'Argentine pour de bon. Samedi prochain (15h30), toujours dans leur jardin, les joueurs à la Rose tenteront d'ajouter face à l'Australie une 14e levée victorieuse à cette série, qui les rapproche encore un peu plus des All Blacks et de leur série record de 18 succès de rang.   -------------------------------------------   (*) En tenant compte de la victoire fleuve sur l'Uruguay lors du dernier match de poules de la dernière Coupe du monde, l'Angleterre reste sur 13 victoires consécutives, dont 12 sous le nouveau mandat d'Eddie Jones.    

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion


Voir tous les articles concernant
Voir tous les articles concernant