Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
L'Atletico rebondit aux dépens d'Osasuna
le 27 novembre 2016 à 18:11
L'Atletico rebondit aux dépens d'Osasuna
MADRID, Espagne - L'Atletico Madrid, à la peine depuis un mois en Championnat d'Espagne, a retrouvé des couleurs dimanche en expédiant l'Osasuna Pampelune (3-0) pour remonter à la quatrième place provisoire lors de la 13e journée. En un peu plus d'une minute, une tête du défenseur uruguayen Diego Godin (36e) et une percée de l'attaquant français Kevin Gameiro (37e) ont donné l'ascendant aux « Colchoneros », qui restaient pourtant sur trois défaites sur les quatre dernières journées. Et le Belge Yannick Carrasco a scellé le score en fin de rencontre (90e). Cette victoire est un vrai soulagement pour l'« Atleti », intraitable en Ligue des champions (5 victoires en 5 matches), mais inhabituellement fragile sur la scène nationale. D'ailleurs, les « Colchoneros » ont bien failli se retrouver menés au stade El Sadar de Pampelune lorsque le défenseur José Maria Gimenez, coupable d'une poussette, a concédé un penalty. Mais l'attaquant navarrais Roberto Torres a vu sa frappe sauvée par le gardien madrilène Jan Oblak (14e). Dans ce début de match compliqué pour l'Atletico, les Français ont surnagé. Dès la deuxième minute, Antoine Griezmann a adressé une offrande à Gameiro, qui a frappé au ras du poteau (2e). Puis « Grizi » a dosé un ballon dans la course de l'Argentin Angel Correa avant que ce dernier ne perde son duel avec le gardien (31e). Ce n'était que partie remise pour l'Atletico : Godin, vieux routier des terrains de Liga, a dissipé les doutes de son équipe avec une tête imparable sur corner (36e). Et dans la minute qui a suivi, Gameiro a enfin concrétisé en partant seul dans le dos de la défense pour aller battre le gardien de près (37e). Soit le 6e but de l'ancien Sévillan cette saison en Liga, à égalité avec Griezmann et à quatre longueurs du « pichichi », l'attaquant portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo (10 buts). Les « Colchoneros » auraient même pu alourdir le score si l'arbitre n'avait pas oublié un penalty évident pour une main grossière d'un défenseur d'Osasuna devant sa ligne (68e). Cela n'a pas empêché l'Atletico de s'imposer puisque Carrasco a alourdi la marque dans les toutes dernières secondes (90e), égalant ses compères Griezmann et Gameiro avec 6 buts chacun en Liga. Le Barça s'en tire avec un nul Sauvé par Lionel Messi, le FC Barcelone a arraché un nul laborieux devant la Real Sociedad (1-1) et recule à six longueurs du Real Madrid avant d'affronter le meneur madrilène dans le clasico samedi prochain. La malédiction se poursuit pour le Barça, incapable de gagner au stade Anoeta depuis 2007 : le club catalan a signé une première période cauchemardesque, encaissé un but de Willian José (53e) et égalisé contre le cours du jeu sur un but de Messi (59e). En outre, une erreur d'arbitrage sur un but de Juanmi injustement annulé pour hors-jeu (77e) a empêché la Real Sociedad d'obtenir un succès mérité, et Carlos Vela a tiré sur le poteau (83e). Au classement, le club catalan (2e, 27 points) limite la casse mais la défaite sera interdite samedi prochain pour éviter que le Real Madrid (1er, 33 pts) ne s'envole. La Real Sociedad, elle, reste cinquième avec 23 points.

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion