Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
David Perron déçu, mais pas surpris
le 19 juin 2017 à 20:34
David Perron déçu, mais pas surpris
S’il était George McPhee, David Perron n’hésiterait pas, il choisirait... David Perron. À l’aube du repêchage d’expansion des Golden Knights de Las Vegas, l’attaquant québécois espère toutefois que le vrai directeur général du dernier né de la LNH ne le sélectionnera pas mercredi. « Je préférerais rester avec les Blues, mais Las Vegas ce serait une autre ville d’Amérique du Nord que j’apprendrais à connaître, une autre expérience de vie », avance celui qui après un premier séjour de six ans à St Louis a fait des escales à Edmonton, Pittsburgh et Anaheim avant d’y revenir l’été dernier. Perron, qui se retrouve sur la liste des joueurs laissés sans protection par leur club respectif, pourrait donc faire ses valises à nouveau en vue de sa 11e campagne dans le circuit Bettman. « Je suis un peu déçu, mais avec les séries que j’ai eues et le retour de [Vladimir] Sobotka, je m’y attendais quand même », a reconnu Perron sur les ondes de l’émission On jase lundi. « J’ai eu une excellente saison et j’ai rempli mon rôle à merveille. [...] C’est sûr qu’en séries, ça n’a pas été facile côté individuel. Ils ont ramené Sobotka et ç’a changé mon rôle. Ça m’affectait un petit peu mentalement. J’ai fait de mon mieux pour tourner la page là-dessus, mais c’est quand même difficile quand tu passes de 17-18 minutes par match à 13. Ils en sont conscients et savent que c’est ce qui s’est passé. Ils ne m’en veulent pas, ils savent que j’ai travaillé fort et que je veux gagner. » S’il croit toujours en ses chances d’endosser l’uniforme des Blues en octobre prochain, Perron ne se fait pas d’illusions non plus. À 29 ans et avec une dernière année à écouler à son contrat, il comprend pourquoi les Blues sont prêts à courir le risque de perdre ses services. « Ils ont des jeunes qui poussent et plusieurs joueurs semblables à moi. Alors que plusieurs autres gars sont signés à long terme, moi je suis signé que pour un an », expose-t-il. « Dépendamment de la direction dans laquelle George McPhee veut aller, si c’est par exemple d’avoir des jeunes de 25 ans et moins sur les deux premières lignes et d’amener ensuite plus d’expérience sur les troisième et quatrième trios, ils [les Blues] pensaient que Vegas allait viser [Ryan] Reaves. S’ils le perdaient, ils n’auraient pas vraiment de gars pour le remplacer. C’est pour cette raison qu’ils ont opté pour le protéger au lieu de moi comme dernier joueur », explique Perron. Une chose est certaine selon Perron, il se retrouve aux côtés de nombreux joueurs de qualité à la disposition des Golden Knights. « C’est surprenant de voir la liste qui est sortie. Il y a vraiment de bons joueurs. On n’a qu’à regarder Marco Scandella, Matt Dumba, Eric Staal, James Neal et Marc-André Fleury, c’est quand même impressionnant. Ce n’est pas le même format que dans les expansions du passé! » Qu’il soit ou non sélectionné par les Golden Knights, Perron ne peut donc s’empêcher d’entrevoir un bel avenir pour ces derniers, et vite à part ça. « J’espère qu’ils seront compétitifs, mais selon les joueurs disponibles, ce pourrait être le cas dès cette saison. »

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion