Derniers commentaires
Fil infos
 
 
 
 
Les Astros accèdent à la Série mondiale
le 22 octobre 2017 à 02:00
Les Astros accèdent à la Série mondiale
HOUSTON – Charlie Morton et Lance McCullers fils n'ont concédé que trois coups sûrs, Jose Altuve et Evan Gattis ont tous les deux cogné des circuits et les Astros de Houston se sont taillé une place en Série mondiale en vertu d'un gain de 4-0 face aux Yankees de New York, samedi soir, lors du septième et ultime match. Seulement quatre ans après avoir encaissé 100 défaites lors de la saison 2013, les Astros ont défait les Yankees lors des deux derniers matchs de la série, après s'être inclinés à trois reprises dans le Bronx. Mardi, les Astros se mesureront aux Dodgers de Los Angeles lors du premier match de la Série mondiale, qui se déroulera au Dodger Stadium. « J'aime notre personnalité, a déclaré le gérant des Astros A.J. Hinch. Nous avons juste assez de plaisir, de sérieux et de perspective lorsque nous en avons besoin. C'est un groupe très très unique. De remporter 100 matchs et d'avoir encore faim, c'est vraiment remarquable. » Le partant Morton a accordé seulement deux coups sûrs et un but sur balles avec cinq retraits au bâton en cinq manches. Lançant avec seulement trois jours de repos, McCullers a complété le travail en ne concédant qu'un coup sûr et un but sur balles avec six retraits au bâton en quatre manches en relève pour mériter le sauvetage. Gattis et Altuve ont sonné la charge avec des circuits en solo en quatrième et en cinquième manche respectivement. Toujours en cinquième, l'ancien receveur des Yankees Brian McCann a permis Carlos Correa et Yuli Gurriel de croiser le marbre avec un double dans la droite après deux retraits pour couronner une poussée de trois points. CC Sabathia, invaincu, était le lanceur partant du côté des Yankees. Aaron Judge a volé un circuit, tôt dans la rencontre. Néanmoins, les Yankees n'ont pas été en mesure d'éviter l'élimination cette fois-ci. Sabathia, l'un de trois joueurs qui étaient de la formation lorsque les Yankees ont remporté leur dernière Série mondiale en 2009, n'a pas été en mesure de les sauver lors de, possiblement, son dernier match avec les Bombardiers du Bronx. « J'ai senti que je n'étais pas en pleine possession de mes moyens, a avancé le lanceur. Ils ont été très agressifs et j'ai senti que je n'étais pas en mesure de bien performer. » En un peu plus de trois manches, le partant des Yankees a concédé un point en cinq coups sûrs et trois buts sur balles. Les Astros ont amorcé la rencontre avec trois retraits sur des roulants. Sabathia a ensuite accordé une longue claque à Gurriel, interceptée par Judge qui s'est propulsé dans les airs pour récupérer la balle par-dessus le mur. Après s'être sorti du pétrin en deuxième et troisième manche, Sabathia a vu Gattis ouvrir la marque avec une claque par-dessus la clôture dans l'allée du champ gauche au début de la quatrième manche. Le gaucher a cédé sa place trois frappeurs plus tard, à la suite d'un coup sûr de Josh Reddick qui a placé deux coureurs sur les sentiers. Altuve a doublé l'avance des siens en cinquième aux dépens du releveur Tommy Kahnle. Après deux simples consécutifs, McCann a claqué un double de deux points dans la droite pour donner une avance de quatre points aux siens. Greg Bird a ravivé l'espoir chez les Yankees en frappant un double en début de cinquième manche, mais a cependant été retiré au marbre pour la deuxième fois dans cette série. Après avoir battu les Astros à trois reprises au Yankee Stadium, la troupe de Joe Girardi a marqué que trois points en 20 coups sûrs lors des quatre affrontements disputés à Houston, étant retiré 48 fois sur des prises. « Je sais que les gens vont parler de nos défaites sur la route, a raconté Girardi. Plusieurs équipes n'ont pas remporté autant de matchs à l'étranger. Nous nous sommes simplement confrontés à une très bonne équipe qui a finalement eu raison de nous. » Le lanceur partant Justin Verlander a mérité le titre de joueur par excellence de la série. Il a signé deux victoires en autant de départs – dont un match complet – et a maintenu une moyenne de points mérités de 0,56 avec 21 retraits au bâton en 16 manches. Cet honneur lui revient un jour après qu'il ait lancé sept manches sans accorder de point, forçant la tenue d'un septième match. Verlander a rejoint les Astros lors d'une transaction le 31 août avec les Tigers de Detroit, équipe avec laquelle il a disputé 13 saisons. Depuis son acquisition, le lanceur a remporté ses neuf départs, dont trois en séries. « Ce n'est pas facile de se rendre en Série mondiale. Je ne prends rien pour acquis. C'est pour des moments comme ceux-là que nous jouons au baseball, a affirmé Verlander. Ce sont des expériences dont tu vas te rappeler à la fin de ta carrière lorsque tu fais une rétrospection: remporté ces matchs et jouer en Série mondiale. Et par chance, pouvoir remporter cette série. » Les Yankees avaient fait face à l'élimination à quatre reprises en séries, remportant le match de repêchage et la série de sections en cinq matchs face aux Indians de Cleveland. Judge, le cogneur recru qui a mené la Ligue américaine avec une récolte de 52 circuits cette saison, en a frappé quatre durant les éliminatoires – dont trois en série de championnat. Il a cependant été retiré 27 fois sur des prises en 49 présences au bâton. La dernière fois que la formation de Houston s'est rendue aussi loin, c'était en 2005, lorsque les White Sox de Chicago avaient balayé les Astros. « Cette ville le mérite », a soutenu McCullers.    

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion