Fil infos
 
 
 
 
Marseille défait sa bête noire
le 13 janvier 2018 à 21:03
Marseille défait sa bête noire
La fièvre du samedi soir a saisi le Championnat de France : Monaco a buté contre Montpellier (0-0), Marseille s'est vengé de sa bête noire Rennes (3-0), Bordeaux s'est réveillé à Troyes (1-0) et le Lille version Christophe Galtier a gagné à Caen (1-0). La reprise du championnat fut dense! Podium en ébullition La lutte pour les places d'honneur derrière le PSG intouchable (qui jouera à Nantes dimanche) est passionnante. Monaco, 2e, a désormais un petit point d'avance sur Lyon, 3e, et Marseille, 4e, ces deux derniers étant séparés uniquement à la différence de buts. Lyon peut prendre seul la 2e place s'il gagne contre Angers dimanche. Monaco, déjà accroché lors de la phase aller contre Montpellier (1-1), a donc de nouveau été frustré par les Héraultais (0-0). Le club continue donc de s'amuser contre les gros du championnat, puisqu'il faut également se souvenir des points glanés face à Lyon (0-0), au PSG (0-0) ou encore contre Marseille (1-1). Sans oublier la performance contre l'OL en 8e de finale de la Coupe de la Ligue (4-1). Les Montpelliérains joueront d'ailleurs les demi-finales de la Coupe de la Ligue contre Monaco le 31 janvier. La vengeance est un plat qui se mange froid, mais il a été servi chaud et show par l'OM. Valère Germain, Morgan Sanson et Florian Thauvin ont permis à Marseille d'oublier les déconvenues cette saison contre Rennes, en championnat d'abord début septembre avec une sèche défaite 3-1 au Vélodrome, puis aux tirs au but en 8e de finale de Coupe de la Ligue (2-2, 4-3 t.a.b.). « Ce soir on a vu un Olympique de Marseille comme j'aimerais le voir tout le temps », s'est félicité l'entraîneur Rudi Garcia. Les mal-classés se rebiffent L'opération redressement de Christophe Galtier, nommé entraîneur en remplacement de Marcelo Bielsa à Lille à la trêve a bien démarré dans un match agité à Caen (1-0).  Le gardien de Caen Rémy Vercourtre a été exclu pour avoir protesté auprès de Nicolas Pepe, qui venait d'inscrire un but. Le portier y voyait une provocation au pied du kop caennais, l'attaquant visait lui les caméras les plus proches pour faire sa petite danse robotique avec des saluts militaires...  « L'arbitre vient de tuer le match », a déploré le joueur de Caen Vincent Bessat au micro de beIN Sports à la pause. Sauf que, juste après la reprise, le Lillois Fodé Ballo-Touré a été exclu pour un contact avec le Caennais Ronny Rodelin. L'infériorité numérique de Caen aura donc duré moins de huit minutes.  Peu importe finalement pour Galtier, qui prend des points précieux : Lille est 14e, à 3 points devant le 18e et barragiste, Toulouse, dont l'entraîneur Pascal Dupraz a fait un malaise et ne sera pas sur le banc dimanche à Saint-Etienne. Quant à Jocelyn Gourvennec, il a peut-être sauvé sa place d'entraîneur à Bordeaux avec un succès sur la pelouse de Troyes (1-0). C'est seulement la deuxième victoire des Girondins en 15 matches de rang toutes compétitions confondues... Le PSG très attendu Pour le leader PSG, tout va bien sportivement. Mais la semaine a été parasitée par la gestion des retards du duo Edinson Cavani-Javier Pastore et la passe d'armes entre ce dernier et Thiago Silva. Le vestiaire parisien est-il repassé en mode détente? Réponse dimanche à Nantes. Cavani (deux jours de retard à la reprise de l'entraînement) a été réintégré dans le groupe, au contraire de Pastore (cinq jours de retard). Silva, qui a critiqué publiquement les retardataires, enlacera-t-il Cavani s'il marque? Ce sera forcément un objectif du « Matador », qui n'est plus qu'à un but du record de Zlatan Ibrahimovic au PSG (155 contre 156). Les Parisiens ont intérêt à faire l'union sacrée, car en Espagne, le Real Madrid, leur futur adversaire en Ligue des champions, s'est écroulé à Santiago-Bernabeu face à Villarreal (1-0).

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion