Fil infos
 
 
 
 
White rejette les allégations à son endroit
le 14 février 2018 à 18:52
White rejette les allégations à son endroit
PYEONGCHANG, Corée, République de - Shaun White a été contraint de s'excuser après avoir qualifié de «potins» les allégations d'inconduite sexuelle le visant dans une poursuite de 2016. Il avait ensuite fui les journalistes qui lui demandaient plus de détails à ce sujet, mercredi, quelques heures après avoir remporté sa troisième médaille en demi-lune masculine. White est le planchiste le plus dominant de la planète depuis plus d'une décennie et a remporté l'or olympique en 2006, en 2010 et encore une fois cette année, réussissant son retour après une décevante quatrième place en 2014. Pendant qu'il s'élançait dans la demi-lune à PyeongChang, les détails d'une poursuite déposée par une ancienne batteuse du groupe rock de White, Bad Things, ont refait surface sur les réseaux sociaux. Lena Zawaideh allègue que White l'a harcelée sexuellement et a refusé de lui verser le salaire qu'il lui devait après l'avoir congédiée. La poursuite s'est conclue par une entente à l'amiable dont les détails n'ont pas été dévoilés, en mai. Des journalistes ont demandé à White si les allégations pouvaient nuire à sa réputation. «Je suis ici pour parler des Olympiques, pas des ragots et d'autres trucs», a-t-il répondu. Les médias ont ensuite mentionné la poursuite, mais le directeur de la fédération américaine de surf des neiges et de ski acrobatique, Nick Alexakos, a mis fin au point de presse. White a immédiatement quitté la scène, pendant que les journalistes continuaient de l'interroger. «Je dois me rendre à la cérémonie des médailles», a-t-il lancé pendant qu'Alexakos l'entraînait plus loin. White a déclaré un peu plus tard, sur les ondes du réseau NBC, qu'il a "mal choisi (ses) mots pour décrire un sujet aussi délicat". «Je suis vraiment désolé, a-t-il dit. Je voulais vraiment parler de cette journée extraordinaire et partager mon expérience.» Des messages laissés à l'avocat de Lena Zawaideh sont demeurés sans réponse. Dans la poursuite, la jeune femme a affirmé avoir été harcelée sexuellement à répétition par Shaun White, qui l'aurait forcée à regarder de la pornographie et lui aurait dit comment couper ses cheveux. Le planchiste lui aurait aussi empoigné les fesses, aurait tenté de l'embrasser et l'aurait contrainte à boire directement d'une bouteille de vodka, entre autres allégations. Bad Things a signé un contrat avec Warner Bros Records en 2013. Le groupe rock a lancé un album éponyme en janvier 2014 et a fait une brève tournée.  

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion