Fil infos
 
 
 
 
Baptiste Brochu doit renoncer aux JO
le 15 février 2018 à 01:09
Baptiste Brochu doit renoncer aux JO
Les Jeux olympiques de PyeongChang de Baptiste Brochu se passaient plutôt bien. Gonflé à bloc par la cérémonie d’ouverture et par les récentes performances de ses compatriotes, touché par la présence de ses parents, son frère et sa copine au bas des pentes, le spécialiste de snowboard cross se sentait prêt à réaliser la performance de sa saison. Ses sensations sur sa planche lui donnaient raison. Au premier entraînement non officiel, il a même inscrit le meilleur chrono de tous les athlètes en piste. « Je sentais que ça allait bien. J’avais une très bonne vitesse », a mentionné l’athlète de Saguenay. C’était avant mercredi. À sa deuxième descente d’entraînement de la journée, la vitesse de Brochu lui a joué des tours. « Je suis allé trop loin sur un saut et j’ai atterri au plat. » Le choc à l’atterrissage a été terrible et le verdict sans appel. Des radiographies et d’autres tests d'imagerie ont révélé deux fissures au tibia gauche et confirmaient le pire : ses Jeux olympiques venaient de prendre une tournure complètement différente. Conscient que ses chances d’être sur la ligne de départ jeudi matin étaient minimes, il espérait un miracle. « J’avais de l’espoir jusqu’à ce matin. Mais je ne suis pas vraiment capable de le bouger. Pour ma santé et ma sécurité, c’était mieux que je ne coure pas. » Rencontré au bas du parcours au parc à neige Phoenix, jeudi matin, quelques minutes avant le début des manches de qualifications qui mettront en scène notamment le Québécois Éliot Grondin, Baptiste Brochu voulait être présent pour soutenir ses coéquipiers.  « Regarder mes compatriotes aujourd’hui me brise un peu le cœur, mais je suis là pour les encourager. » « C’est beaucoup d’émotions, a-t-il poursuivi. Ce matin je suis un peu plus serein contrairement à hier. Je suis passé à travers une des pires journées de ma vie. Mais la vie continue et je pense que l’avenir pourra me réserver de meilleures choses. » En béquille, son tibia immobilisé dans une attelle, il ressent toujours de la douleur. « Mon genou et le haut de mon tibia me font mal. Ce n’est pas une douleur extrême, mais elle est très présente. » Baptiste Brochu évalue qu’il devra être au repos pendant huit semaines et n’envisage donc pas un retour en piste d’ici la fin de la présente saison. Il prendra une décision dans les prochains jours quant au déroulement de la fin de son séjour olympique. « Je vais laisser passer les courses de snowboard cross et je vais décider quand je rentre à la maison et c’est quoi la suite. » Entouré de sa mère Valérie Villeneuve et de sa copine Geneviève Gagné, il aurait aimé les voir dans d’autres circonstances, mais leur présence l’apaise. « C’est super avoir sa famille proche quand des choses comme celles-là arrivent. »

Discussion sur l'actualité sportive

Créer une discussion