Sports news

Eddie Lack marque son territoire
on 19 April 2015 at 03:42
Eddie Lack marque son territoire
VANCOUVER - Le gardien des Canucks de Vancouver, Eddie Lack, ne sera jamais confondu avec Billy Smith. En fait, il n'avait jamais entendu parler de l'ancien gardien des Islanders de New York avant la fin du deuxième match de la série entre les Canucks et les Flames de Calgary. Lack a adopté le style de jeu de Smith lors de la victoire de 4-1 des Canucks qui a égalé la série 1-1, vendredi, en frappant Brandon Bollig avec son bouclier après une escarmouche en deuxième période. Le gardien a aussi été plaqué par Michael Ferland en troisième période sur une pénalité à retardement, mais il a fait fi de ces distractions pour signer la première victoire de sa carrière en réalisant 23 arrêts. « Quand des choses comme ça surviennent, il faut marquer son territoire, a dit Lack avant que les Canucks ne s'envolent vers Calgary. Je suis passé à autre chose et je suis prêt. Je resterai dans ma bulle. » Lack s'attend à ce que les Flames tentent à nouveau d'avoir le meilleur sur lui, mais il a diminué les impacts des incursions adverses dans son demi-cercle. « S'ils pensent que ça me dérange, tant mieux, a-t-il ajouté. Je tente seulement de me concentrer sur le prochain tir, et c'est ce que j'ai fait tout au long de l'année. » L'entraîneur-chef des Canucks, Willie Desjardins, a bien rigolé par rapport aux comparaisons entre Lack et Smith, mais a déclaré qu'il sera important pour le Suédois de 27 ans de s'éloigner du jeu physique. « Ça ne vous fait pas gagner de match, a-t-il déclaré. Notre concentration est sur la rencontre. Nous voulons jouer avec beaucoup d'énergie et avec beaucoup d'intensité. » Le deuxième match de la série a dégénéré lorsqu'une mêlée a éclaté en fin de rencontre et que les dix joueurs ont laissé tomber les gants. Le résultat: 132 minutes de punition et une amende de 50 000$ pour l'entraîneur des Flames, Bob Hartley. Cette altercation a jeté de l'ombre sur la bonne performance de Lack et des Canucks. Les Canucks se sont inclinés 2-1 lors du premier match de la série après avoir réussi à contenir le premier trio formé par Sean Monahan, Johnny Gaudreau et Jiri Hudler. « Il faut jouer physiquement contre eux, a commenté Desjardins. Ce sont de bons joueurs. Nous ne jouons pas différemment contre eux. Nous jouons avec intensité. C'est ce que nous devons faire. » Les défenseurs des Canucks Alexander Edler et Chris Tanev ont eu la tâche de museler Monahan, Gaudreau et Hudler au cours des deux premiers matchs. « Ils ont beaucoup d'habiletés. Ce sont de bons joueurs, a affirmé Edler. Il faut leur enlever du temps et de l'espace. » En entrevue avec les journalistes à Calgary, Hartley a déclaré qu'il croyait que son meilleur trio allait éventuellement débloquer contre les Canucks. « J'ai une grande confiance en eux, a-t-il dit. Ils vont faire le travail. Ils vont trouver un moyen, ce sont les séries. Personne n'a dit que ce serait facile. »
12272 results for Caen